Fais moi vibrer

Le bonheur..

..c’est d’arriver à désirer ce que l’on a déjà. (Aldebert)

Je pourrai vous parler de mon état d’énervement suite à l’annonce de la suppression du secrétariat d’Etat des victimes d’attentats, d’un énième attentat, de mon impression d’être de moins en moins proche de certaines personnes.. Que je me sens plus vivante que survivante. Je pourrai.. mais je n’ai pas envie.

Leblanc Gandalf.jpg
Frank Carter – Photo Leblanc Gandalf

J’ai passé 4 jours merveilleux au Hellfest qui m’ont totalement déconnecté de cette réalité qui m’envoie des sentiments plus négatifs que positifs. J’étais dans mon élément, moi petite donzelle, aux débardeurs clairs et à la casquette qui a acquis son doux prénom « douceur ». Entourée de grands barbus avident de metal/rock/stoner/punk et de bières. Je me sens dans mon élément parce que je suis autant avide de musique (que de bières) que ces personnes. J’ai tellement aimé me faufiler entre les styles. Me retrouver un soir, seule à déambuler entre les scènes, croiser des youtubers que j’apprécie sans oser leur parler. Chercher un cookie pour continuer à apprécier la douceur de la soirée, de la musique, de mon moment.

Partager ces moments avec des gens que j’aime profondément. Des gens qui partagent ma vie depuis longtemps, d’autres moins. Pouvoir partager un moment intense entre l’amour de la musique, l’amour d’une amitié et l’amour tout court. Voir mon Sir qui entre dans une fosse folle et en ressortir tout sourire en m’embrassant. Se faire prendre en photo, nous faire complimenter pour le bonheur qui nous émaner. Me retrouver à danser avec mon meilleur ami, avec celui qui accapare une partie de mon coeur, et Prophets of Rage. Nous retrouver nous 3 + un inconnu qu’on aura incrusté dans notre délire. Jouir d’être heureux. Se serrer fort dans nos bras. Prendre une photo de cet instant magique (et voir le lendemain que cette photo est juste magnifique avec le couché de soleil à l’arrière plan et nous tout sourire). Et en profiter à fond en oubliant que demain sera un autre jour.

Hier un ami m’a dit: « Tu vois la vie ne devrait qu’être comme ça. Que de moment de bonheur. Profites ma Grande »

Manu Wino.jpg
Frank Carter  – Manu Wino

Le bonheur, je l’ai déjà. Je le cherchais loin mais il était au bout de mon nez. Evidemment absolument tout peut partir en couille, mais ça c’est pour demain. Et demain c’est loin. Laissez-moi retrouver mon insouciance disparue.

.G

Publicités

14 thoughts on “Le bonheur..”

    1. C’est ça. C’est pour ça que j’abuse de cet instant, que je ne veux pas le laisser s’échapper.
      Puis faut s’l’avouer, cette édition du HF était une revanche à l’année dernière où je n’ai pas pu en profiter. Là c’était vraiment l’idéal.. Donc j’en profite encore maintenant.

      Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s