Fais moi vibrer, Mon Histoire

Se laisser aller

Sais-tu ce que cela fait de se laisser aller? 

Quand tu laisses entrer la musique dans tes oreilles, traversait tout ton corps, ton esprit? Sentir vibrer les sons dans toute ton âme? Sentir la joie d’un morceau qui te plaît? De danser en t’en foutant du monde autour de toi? De dépasser tes craintes? Tes aprioris? De ne plus comprendre que le temps passe? Que tu es dans une bulle protectrice? Que tu te sens juste incroyablement bien et à ta place?

Bing Wright.jpg
Bing Wright

Sais-tu vraiment ce que cela fait de se laisser aller?

Quand tu pleures au point de ne plus sentir ton corps? Que tu as l’impression de laisser ton âme s’exprimer? Que tu as la sensation que ton corps est en train de fondre sur le parquet? Que plus rien autour de toi ne compte? La notion du temps, de l’espace n’existent plus.

Sais-tu ce que ça fait de te laisser aller dans les bras d’une personne? Qui autant qu’elle te fait du bien, t’étouffe? Sais-tu ce que ça fait de se laisser tomber? De ne plus pouvoir tenir autant physiquement que mentalement?

Le 13/11/15, je l’ai su contre mon gré. J’ai failli mourir. Je n’ai pas vu la mort.. Je l’ai traversé.

En sortant du Bataclan, j’ai mis du temps à retrouver T. Je me rappelle de ne pas avoir pleurée dans la rue.  J’ai commencé à pleurer quand on était abrités avec T.  Je me revois encore sur le pouf, à terre, presque en position foetale. J’ai pleuré. Tellement pleuré. Le sol, le pouf et moi, nous ne faisions qu’un.

Se laisser aller au point que même lorsque je pensais maîtriser mon comportement, mes paroles, ce n’était pas le cas. Le premier appel que j’ai eu, était pour ma mère et cet appel en est la preuve. Je pensais lui avoir dit une phrase claire, sans sanglot ou pleure. Apparemment elle n’a compris qu’ « attentat » dans toute ma phrase. Quoiqu’il arrive AUCUNE mère, AUCUN parent ne devrait entendre ce genre de paroles, entendre son enfant dans un état aussi catastrophique.

Je me rappelle des gyrophares qui dansaient sur les murs. Dans toutes les pièces. Ça tourne, ça tourne. Je me rappelle de la danse des gyrophares qui se croisaient avec celle des points de lasers de la BRI. Je me rappelle de leurs cris. Je me rappelle de leurs « RESTEZ PAS AUX FENÊTRES ». Je me rappelle avoir regardé aux fenêtres quand même, de manière compulsive.

Je me rappelle également avoir cru que j’étais dans un film. J’ai cru que c’était une farce, une blague.

Ce vendredi treize novembre là, je ne me suis jamais autant laissée aller dans la vie, dans la mort…

.G

Publicités

4 thoughts on “Se laisser aller”

    1. Chaque attentat me ramène en arrière.

      Celui-là est plus délicat parce que c’est un concert où il y avait surtout des enfants.
      Je n’ose imaginer les effets post-traumatique à ces enfants..
      Ils sont au début de leur vie avec un bagage beaucoup trop lourd..
      Je sais que les enfants sont parfois plus forts que les adultes. Mais ils n’ont pas à vivre ça.

      Aimé par 2 people

  1. A chaque fois que ce genre d’horreur se réitère, je pense toujours à toi.

    Tout comme lorsque je lis ou apprend qu’une connaissance a perdu un proche, je ne peux m’empêcher de « souffrir » avec eux. Et pourtant comme tu le sais, cela fait plus de 24 ans…

    Certaines personnes arrivent à avancer, sans que le traumatisme ne les tourmentent à jamais.

    Je pense que lorsqu’on est hyper sensible à la base, cela est réellement compliqué de ne pas avoir une image, un son ( tu parlais de musique un peu avant et je sais que pour ma part beaucoup font parties de mon histoire), une odeur, un évènement qui ne nous ramène tôt ou tard à l’horreur de ce par quoi on est passé.

    J'aime

    1. Coucou Ma Swen

      Oui, quand on connait une personne, on a tendance à penser à elle immédiatement quand l’horreur arrive à nouveau.

      Tu as compris pour l’hypersensibilité. Je pense, sans vouloir te blesser, que tu dois faire partie des personnes les plus hypersensibles que je connaisse.

      J’espère que tu vas bien ❤
      merci pour ton passage!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s